• Journal de bord

    septembre 2017
    L Ma Me J V S D
    « jan    
     123
    45678910
    11121314151617
    18192021222324
    252627282930  
  • Mon blog est écolo !

    Mon blog est neutre en émission de Co2

    Un arbre sera planté en Bretagne pour compenser les émissions de dioxyde de carbone liées au fonctionnement de mon blog.
    + infos

Eté 2014 #2 – Lucifuges – Jean-Baptiste DUCOURNAU

Posté par Cécile le 14 août 2014

4 étoilesLucifuges

Publié dans #TB, Lecture, Polar, Roman | Pas de Commentaire »

Traquées – Michael ROBOTHAM

Posté par Cécile le 6 mai 2010

Traquées4ème de couverture :
Une femme nue en talons rouges se tient sur le parapet du pont suspendu de Clifton, le dos collé à la barrière de sécurité. Elle pleure au téléphone. À quelques mètres d’elle, Joseph O’Loughlin, psychologue, s’efforce de la dissuader de sauter. «Vous ne comprenez pas», chuchote-t-elle avant de s’élancer dans le vide.
Plus tard, Joe reçoit une visite de la fille de la victime, convaincue que sa mère n’aurait jamais attenté à ses jours.
Joe voudrait la croire…

Thriller psychologique terrifiant, Traquées explore les recoins les plus sombres de l’esprit humain. C’est à ce jour le roman le plus puissant de Michael Robotham.

Mon avis :
Roman facile à lire… L’écriture est très fluide. Mon envie de terminer ce livre était plus due à mon attachement pour les personnages qu’à l’intrigue en elle-même. Pas trop de violence physique, tout est dans la suggestion. Malgré cet avis pas très élogieux, ce livre m’a captivé : je voulais connaitre la fin, que je savais heureuse, avec impatience.

L’accroche est un peu surfaite : Stephen KING a fait beaucoup mieux comme suspense !

Note : 3.jpg

Publié dans Lecture, Polar | Pas de Commentaire »

Les cendres de juin – Jean-Louis MAGNON

Posté par Cécile le 6 avril 2010

Les cendres de juin - Jean-Louis MAGNONEn dépit de sa redoutable perspicacité, l’écrivain Franck Maréchal avait décidé de ne plus se mêler de ce qui ne le regardait pas. Contempler la campagne cévenole en pensant à sa fiancée Lætitia et se consacrer à son prochain roman, c’était une sage résolution après deux sombres affaires dont il avait percé le mystère. Mais voilà que dans une ferme isolée on retrouve les corps de trois hommes, pendus. Une histoire de gros sous vient mettre à mal l’hypothèse trop évidente du suicide. Sillonnant les chemins dans sa vieille 4 L déglinguée, Maréchal ne peut s’empêcher de mener sa « contre-enquête ». Quitte à ne pas plaire à tout le monde…

Avec Hurlebois, Vengeance d’automne et Les Cendres de juin, Jean-Louis Magnon impose le personnage atypique de Franck Maréchal dans le paysage du polar français et nous plonge au cœur d’une France secrète et provinciale.

L’auteur prend son temps et nous fait voyager dans sa région cévenole. C’est avec plaisir, que nous le suivons et que nous partagons ses rencontres avec des gens simples. L’intrigue va à la vitesse de la vie dans nos campagnes. Les descriptions me rappellent la douceur de vivre dans les régions moins stressantes, bling-bling que nos villes. Un roman policier pur terroir. Ne chercher pas une enquête trépidante et à 100 à l’heure comme dans les séries américaines. C’est autant un roman policier qu’une déclaration d’amour à la vie simple des gens proches de la terre et à sa 4L.

Publié dans Lecture, Polar | Pas de Commentaire »

La reine dans le palais des courants d’air – Steig Larsson

Posté par Cécile le 12 juin 2009

La reine dans le palais des courants d'air Que les lecteurs des deux premiers tomes de la trilogie Millénium ne lisent pas les lignes qui suivent s’ils préfèrent découvrir par eux-mêmes ce troisième volume d’une série rapidement devenue culte. Le lecteur du deuxième tome l’espérait, son rêve est exaucé : Lisbeth n’est pas morte. Ce n’est cependant pas une raison pour crier victoire : Lisbeth, très mal en point, va rester coincée des semaines à l’hôpital, dans l’incapacité physique de bouger et d’agir. Coincée, elle l’est d’autant plus que pèsent sur elle diverses accusations qui la font placer en isolement par la police. Un ennui de taille : son père, qui la hait et qu’elle a frappé à coups de hache, se trouve dans le même hôpital, un peu en meilleur état qu’elle… Il n’existe, par ailleurs, aucune raison pour que cessent les activités souterraines de quelques renégats de la Säpo, la police de sûreté. Pour rester cachés, ces gens de l’ombre auront sans doute intérêt à éliminer ceux qui les gênent ou qui savent. Côté forces du bien. on peut compter sur Mikael blomkvist, qui, d’une part, aime beaucoup Lisbeth mais ne peut pas la rencontrer, et, d’autre part, commence à concocter un beau scoop sur des secrets d’Etat qui pourraient, par la même occasion, blanchir à jamais Lisbeth. Mikael peut certainement compter sur l’aide d’Armanskij, reste à savoir s’il peut encore faire confiance à Erika Berger, passée maintenant rédactrice en chef d’une publication concurrente.

Publié dans Lecture, Polar | Pas de Commentaire »

 

Les 40 ans de Zeitoun |
Une famille en histoires |
mafamille |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | La famille
| ----- Mon petit Ange : Inès...
| SE REDIRIGER : http://club....